Maisons d’édition 2016

  • Libertalia est une maison d’édition critique, de sensibilité libertaire, basée entre Paris et Montreuil. Son catalogue est ouvert à celles et ceux qui défendent la cause de l’émancipation. En près de 80 titres, plusieurs lignes de force se sont dégagées : l’histoire sociale (collection « Ceux d’en bas ») ; les textes d’intervention politique (collection « À boulets rouges ») ; la littérature engagée (collection « La Petite Littéraire ») ; l’École (collection « N’Autre École »), mais aussi et bien sûr l’antifascisme radical et le rock’n’roll. http://www.editionslibertalia.com/
  • Tahin Party est née au cours de l’année 1998, de discussions entre quelques amis qui souhaitaient sortir des seuls ghettos militants pour diffuser le plus largement possible des idées et des informations qui rompent avec l’actuel ronronnement humaniste.
    Ils n’aiment pas ce monde qu’ils jugent à bien des égards hautement criminel, et ils voulaient œuvrer à leur niveau pour le changer, notamment en diffusant des idées (relativement) nouvelles. Des idées ou des informations que les médias ignorent délibérément, qui ne trouvent pas non plus facilement éditeur et qui donc ont peu de chances d’être diffusées et discutées.
    Tahin Party, ce sont donc quelques personnes qui publient ensemble sur des thèmes qu’elles souhaitent creuser et promouvoir (des approches qui sont généralement plutôt égalitaristes et libertaires).
    Tahin party existe par la volonté de celles et ceux qui s’y activent, et cessera d’exister quand cette volonté flanchera. Il ne faut pas s’en faire, ce ne sera pas dramatique. http://tahin-party.org/
  • Issues d’une revue du même nom, née à Marseille en 1990, les éditions Agone se sont construites sur une ligne éditoriale soucieuse des luttes de notre présent, soumise aux exigences du savoir et appuyée sur un mode d’organisation autogestionnaire.

    Au moment où le marché du livre se caractérise par un emballement productiviste qui pousse les éditeurs, pour imposer leurs marques, à publier toujours davantage d’ouvrages de moins en moins maîtrisés et dont la durée de vie est toujours plus courte, nous avons opté pour la lenteur d’une politique de fonds. Aussi nous démarquons-nous de la logique du marketing, qui prétend financer la création sur la base des nécessités du compromis : notre pari fut de ne jamais publier un livre pour le seul motif de sa rentabilité, de ne pas choisir un auteur sur le seul critère de sa notoriété et de ne pas traiter un sujet en vertu de sa seule actualité.
    Ce projet éditorial répond à un projet politique : proposer des livres qui fournissent au plus grand nombre des outils pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Et cette production est fondée sur une répartition égalitaire des tâches, l’égalité des salaires au sein de l’équipe, le temps consacré à la réalisation des ouvrages. http://agone.org/

  • L’Atelier de Création Libertaire est une maison d’édition née au sein du mouvement libertaire, à Lyon en 1979. Dès ses début elle s’est fixée comme objectif de proposer des textes permettant d’enrichir la réflexion concernant la pensée anarchiste en général, et des pratiques libertaires en particulier. En s’appuyant aussi bien aux domaines de la sociologie, de la philosophie ou encore de l’histoire, elle a réussi a développer un réseau d’auteur-e-s issu-e-s aussi bien du monde académique que militant.
    Après 39 ans d’activité, plus de 180 volumes édités, et plusieurs colloques organisés, l’Atelier de création libertaire reste attentif à tout ce qui peut nous aider au jour le jour à maintenir vivant une vision critique de la société, mais aussi à renouveler constamment une pensée que l’utopie et l’émancipation sociale embrasent de bout en bout. http://www.atelierdecreationlibertaire.com/
  • Les Éditions du Monde Libertaire, œuvre de la Fédération Anarchiste, participent à la diffusion des idées et des projets libertaires au plus grand nombre, qu’on soit militant ou pas.Les Éditions du Monde Libertaire fonctionnent de manière autonome. Un(e) secrétaire, mandatée en congrès, est responsable vis-à-vis de la Fédération anarchiste. Il ou elle s’entoure des personnes de son choix pour effectuer le travail : gestion des projets, thèmes à aborder, diffusion des éditions, présence sur les salons, service de presse, trésorerie… L’équipe est bénévole, et les bénéfices des ventes sont intégralement investis dans la réalisation de futures publications. http://www.editionsmondelibertaire.org/
  • L’Échappée: Notre époque est épuisée, elle anéantit toute aspiration à la révolutionner. Le risque n’est plus tant de perdre le combat que de ne jamais atteindre le champ de bataille. Dans ce contexte hostile, notre envie d’éditer des livres en nous inscrivant dans une histoire révolutionnaire se fait chaque jour plus pressante. Des textes sur du papier, réel, charnel qui effraie les croisés de la colonisation numérique. Une structure éditoriale indépendante des groupes monopolistes qui phagocytent et tuent à petit feu l’édition en transformant connaissances et œuvres en produits. Des phrases qui donnent à penser dans cette civilisation du loisir et du divertissement permanent. Des livres qui vivent, durent, s’installent et poursuivent une histoire, à l’époque du culte de l’instant présent qui ordonne le passé en un vaste réservoir à musées et commémorations. Des écrits pour abolir l’objet éphémère de la pure consommation et retrouver l’objet singulier, relié et porteur de sens qui permet à la vie de dépasser le stade de la survie. http://www.lechappee.org/accueil-nouveautes
  • Repro du Léman est un collectif de micro-édition genevois. Ses publications empruntent les formes et les moyens de diffusion du fanzine, tout en échangeant avec l’art contemporain. Elles questionnent l’image, ambitionnent de produire un contenu critique interrogeant les enjeux actuels de l’exposition, les frontières entre art, savoir-faire, discours et politique. Paradoxal s’il en est : Repro parle à tout le monde, mais personne n’y comprend rien. http://reproduleman.tumblr.com/
  • Les Éditions CNT-RP (initiales de Confédération Nationale du Travail – Région Parisienne) ont été créées en 1990. Elles ne se définissent pas comme une maison d’édition mais comme une émanation de la CNT de la région parisienne. Les éditions publient des ouvrages historiques ou théoriques sur les mouvements populaires de tendance libertaire. Citons parmi eux La Tragédie de l’Espagne de Rudolf Rocker ou Joe Hill. Les IWW et la création d’une contre-culture ouvrière et révolutionnaires de Franklin Rosemont parus en 2008. Il leur arrive aussi de publier des romans comme L’Affaire Quinot. Un forfait judiciaire (2010) de Emile Danoën qui met en scène le procès de Jules Durand. http://www.cnt-f.org/editionscnt-rp/
  • Les Éditions Entremonde s’atta­chent à la publi­ca­tion de textes de cri­ti­que sociale, à une manière de ques­tion­ner les rap­ports sociaux, au tra­vers d’un projet éditorial d’ouvra­ges d’his­toire et de scien­ces socia­les, d’essais cri­ti­ques et poli­ti­ques et de lit­té­ra­ture. https://entremonde.net/
  • Les éditions Allia ont été créées en 1982. Elles comptent désormais dans leur bibliothèque plus de six cents ouvrages. Initialement, elles ont privilégié des textes négligés par les autres éditeurs ou non protégés par le copyright. Quand elles ont commencé à publier des auteurs contemporains, elles l’ont fait dans un esprit analogue: satisfaire et dérouter un lectorat avide d’“autre chose”. http://www.editions-allia.com/
  • Les Éditions Tanibis (initialement baptisées Thot l’ibis) sont une maison d’édition à but non lucratif basée à Villeurbanne, fondée en juin 2000 autour de la revue Rhinocéros contre éléphant. Spécialisé dans l’image et la bande dessinée, Tanibis publie actuellement deux à cinq livres par an. http://www.tanibis.net/
  • Ripopée: Mélange de fond de bouteilles, la ripopée est un breuvage dérangeant, un bric-à-brac de cépages corsés d’artistes accordéonistes, d’inventeurs de fausses formules fruitées, d’observateurs d’extraterrestres d’origine non-contrôlée, d’inventeurs de mots à appellations diverses, d’artistes qui écrivent le cul par-terre, d’amateurs de traits relevés, de dessins de la main gauche, de spécialistes en schémas impossibles et en notes alcoolisées.
    Dans la diversité des pratiques, les éditions Ripopée distillent des livres aux caractéristiques particulières et en extraient des mots et des dessins qui troublent la vue et la perception. C’est un assemblage de cépages uniques, de caractère affirmé, présageant une explosion gustative digne du meilleur de notre terroir. http://www.ripopee.net/
  • T*OUT*: Si vous ne savez rien faire, lisez T*out* ! Un livre collectif dans lequel des artistes investissent le genre du tutoriel et transmettent des savoir-faire concrets, absurdement pratiques, ludiques, poétiques, politiques. Rêver, hacker le temps, ouvrir une bouteille de vin, assurer sur le dance-floor même quand c’est pas gagné : tous les tutos sont dans T*out*. Avec Florent Grouazel, Anne-Hélène Dubray, Simon Dronet, Dav Guedin, Aurélie William-Levaux & Moolinex, Nicolas Chesnais, Franck Omer, Zoé Pollard, etc. https://www.facebook.com/toutsavoirfaire/?ref=hl